• Le boudoir des optimistes

L’Arrivée en Australie avec le Working Holiday Visa

Mis à jour : avr. 30

Si tu as toutes les choses dont je parlais dans l’article précédent «Préparer son voyage en Australie » (ici) et que tu es sur le point de partir, voici quelques informations qui pourront t’aider à ton arrivée !



Quand tu arrives avec ton Working Holidays Visa, tu as quelques petites choses à faire pour être au top et à l’aise pendant ton séjour, mais pas de panique, ce n’est pas une légende, tout est vraiment plus simple ici !!!


Le téléphone : Il y a quelques trucs que tu peux faire dès ton arrivée à l’aéroport, j’ai atterri a Sydney mais je pense que tu trouveras les mêmes choses dans tous les aéroports. Pour le téléphone je te conseille d’acheter une carte Sim prépayée que tu pourras recharger chaque mois ! Ca va te prendre 15 minutes. Personnellement j’ai choisis Vodafone et pour 35 dollars j’ai 50 GB internet, appels mms illimités, 1h00 d’appels de Sydney vers la France pendant 35 jours.

La carte de Transport : toujours à l’aéroport je te conseille d’acheter ta carte OPAL et de télécharger l’application. Je n’ai plus le prix en tête mais ça n’est pas très cher. Tu peux mettre la somme que tu veux sur ta carte, et elle te permet de prendre le bus, le train etc… De l’application du peux surveiller la somme en question et recharger à ton aise . Attention : 1. il faut compter 15 minutes pour que la recharge soit valable pour le train, 1h00 pour le bus. 2. Rien n’est indiqué dans les bus : pas de ligne de bus, pas d’arrêt rien ! je te conseille donc de soit demander au chauffeur de t’appeler quand il s’arrête à ton arrêt, soit de télécharger google maps, soit d’utiliser la fonction « trip planner » de l’application OPAL. Une dernière chose qui n’est pas évidente même si elle est indiquée partout, il te faut passer ta carte en rentrant dans le transport en commun et ne pas oublier de la passer en sortant, tu payes en fonction du nombre d’arrêts que tu fais, si tu oublies de la passer à la fin de ton trajet tu payes pour toute la durée de la ligne de bus ou de train !


La banque : Une fois à ton BackPack hostel, je te conseille de vite te rendre à la banque. J’ai hésité entre Westpac ou Commonwealth mais j’ai finalement opté pour la première banque. Créer un compte bancaire va te prendre une petite heure en Australie : il faut t’y rendre avec ton passeport, ton numéro de téléphone (parfois avec ton visa) et une adresse (tout le monde donne l’adresse de l’auberge mais je te conseille de demander une livraison de ta carte à l’agence pour être sure de la recevoir…) Si tu peux, je te conseille d’ouvrir également ton compte « superannuation » Si tu travailles en Australie et pour expliquer les choses simplement tu auras 3 comptes : le credit account (c’est l’équivalent du compte compte courant en France, celui avec lequel tu payes avec ta carte, le save account c’est le compte sur lequel ton salaire sera versé, et le superannuation account, quand tu travailles ton employeur verse un petit pourcentage de ton salaire brut sur ce fameux compte. Lorsque ton visa touche à sa fin et que tu rentres en France tu peux faire une demande afin de récupérer un pourcentage du surperannuation, ça n’est pas négligeable comme somme (au prorata de ce que tu gagnes bien sur) un peu comme si tu touchais « ta retraite anticipée » en fait !


Le TFN : Le « superannulation » account me permet de te parler du Taxe file number. C’est ton numéro de travail, il est absolument indispensable de l’avoir pour travailler. La demande ce fait très simplement depuis le site de l’ATO (Australian Taxation Office) !! Attention le TFN n’est pas payant ! Ce numéro ne t’ai attribué qu’une seule fois, tu le garderas à vie en cas de retour en Australie !


Avec ça tu es pas mal du tout pour bien commencer ton séjour au pays des Kangoo !

86 vues

Posts récents

Voir tout